28/02/2011

Gosho

La Loi bouddhique est comme le corps, la société comme son ombre.

Si le corps est déformé, son ombre l'est aussi. Quelle grande bonne fortune, pour moi et mes disciples qui obéissons au véritable vœu du Bouddha, de pouvoir pénétrer naturellement dans l'océan de la sagesse infinie!

« Comparaison du Sûtra du Lotus avec les autres sûtras »

82.jpg

Écrit par Franz |  Facebook

Les commentaires sont fermés.