26/02/2008

La révolution humaine

rivo

Le bouddhisme propose une méthode pratique qui permet non seulement aux gens de surmonter leurs souffrances, mais aussi d’influencer positivement la société dans son ensemble. Pour décrire ce processus, Josei Toda, deuxième président de la Soka Gakkai, employait l’expression « révolution humaine », c’est-à-dire la libération de l’esprit depuis l’intérieur. Il s’agit d’un processus continu de renouvellement et de revitalisation qui favorise le développement de la capacité intérieure illimitée de chaque personne de mener, grâce à ses propres efforts, une vie créative et contributive. Le changement intérieur d’un individu Les derniers siècles ont été le théâtre de plusieurs révolutions politiques, économiques, industrielles, scientifiques, etc. Josei Toda expliquait qu’en dépit de tous les changements qui pourraient être apportés aux facteurs extérieurs, la société ne s’améliorerait pas fondamentalement tant que les gens, qui sont à la base de tout, ne transformeraient pas les tendances négatives et destructives inhérentes à leur propre vie.

Un changement positif à l’intérieur d’une seule personne constitue le premier pas du processus qui rendra le genre humain plus fort et plus sage. La révolution humaine est la plus fondamentale et la plus vitale de toutes les révolutions. Cette révolution est un processus intérieur de réforme personnelle, un processus pacifique qui n’implique aucune effusion de sang. Un processus de croissance et une prise de conscience personnelle Chaque personne dispose d’un potentiel énorme qu’elle utilise en général peu. En faisant sa révolution humaine, chacun révèle son potentiel et se forge un moi indépendant et invincible. Il peut alors affronter toutes les situations de façon créative et continuer de progresser et de se développer à l’infini.

Écrit par Franz |  Facebook

Les commentaires sont fermés.