17/08/2006

DAISAKU IKEDA

 

La prière, c'est le courage de ne jamais baisser le bras. C'est un combat pour expulser la lâcheté qui nous dit telle chose est impossible. C'est graver au fond de notre être la convinction que l'on peut absolument changer la réalité. La prière c'est la destruction de la peur, l'expulsion de la tristesse. C'est enflammer notre espoir. La prière est une révolution qui consiste à trasformer le scénario de notre propre destin. il faut croire en soi, il ne faut jamais se dénigrer. Se dénigrer s'oppose au bouddhisme. C'est une violation de l'état de Bouddha inhérent à notre coeur. La prière, c'est relever le défi de se mettre en accord avec le rytme de l'univers, et le soi fait bouger l'univers tout entier comme s'il était son allié. La prière, c'est une pièce de théâtre de notre vie qui construit son bonheur et repousse le cercle vicieux du mal.

DAISAKU IKEDA

Écrit par Franz |  Facebook

Les commentaires sont fermés.