19/11/2013

Web-Site SGI Belgique.

 

 

 

La SGI Belgio ha il suo sito

 

ufficiale Web :  sgi-bel.org

 

 

http://www.sgi-bel.org/fr/

 

 

Écrit par Franz |  Facebook

19/02/2012

KAIKAN à Bruxelles

SGI BELGIUM

Avenue Grisar, 46 - 1000 Bruxelles

 Tél.: 02.345.87.14 - Fax: 02.346.46.85

 Immag053

 Le Centre SGI (Kaikan) de Bruxelles

 Immag0754

bud

  

 Immag0813

 Avenue Grisar, 46 - 1000 Bruxelles

 

Écrit par Franz |  Facebook

17/06/2011

Gosho

Ni les non-bouddhistes ni les ennemis de la Loi correcte ne peuvent détruire
le véritable enseignement du Bouddha, mais les disciples du Bouddha le
peuvent sans aucun doute. Comme le dit le Sûtra, un parasite dans les
entrailles d'un lion est capable de le dévorer. Ce ne sont pas ses ennemis
qui pourront conduire à sa perte un homme comblé de bienfaits, mais ses
proches.

« La lettre de Sado »

009.jpg

Écrit par Franz |  Facebook

07/04/2011

Passages du Gosho pour 7 avril 2011

J'ai soigneusement réfléchi à cette question en utilisant les modestes
capacités qui sont les miennes, et j'ai longuement exploré les sûtras en
quête d'une réponse. Les hommes d'aujourd'hui se détournent tous de la Loi
correcte, et tous, jusqu'au dernier, se soumettent au mal. C'est pourquoi
les divinités bienveillantes ont abandonné le pays, et les sages partent
pour ne plus revenir. Ils sont remplacés par des démons et des esprits
maléfiques, des désastres et des fléaux qui surgissent les uns après les
autres. Voilà ce qu'il m'est impossible de taire. Voilà ce qui est
effrayant.»

« Traité pour la pacification du pays par l'établissement de la Loi
correcte »

san_giorgio_arte_bari_01.jpg

Écrit par Franz |  Facebook

01/04/2011

Gosho

Quelle que soit la difficulté présente, considérez-la comme aussi éphémère qu'un rêve et ne pensez qu'au Sûtra du Lotus.

« Lettre aux frères »

rapallo.jpg

Rapallo 01/04/2011

Écrit par Franz |  Facebook

25/03/2011

Gosho

Il est dit dans un sutra : « Il faut suivre la Loi et non la personne. Il faut s'appuyer sur l'enseignement du Bouddha et non sur les paroles des maîtres. Il faut se servir de la sagesse et non des connaissances. Il faut accorder sa confiance aux sûtras complets et définitifs et non aux sûtras incomplets et provisoires. » Ce passage signifie qu'il ne faut pas s'appuyer sur les déclarations des bodhisattvas et des maîtres mais sur celles du Bouddha.

« Parvenir directement à la boddhéité grâce au Sûtra du Lotus »

1302208098_f4c4147a8f_oooooooooo.JPG

Écrit par Franz |  Facebook

18/03/2011

GOSHO

Par conséquent, en récitant la Loi merveilleuse et en lisant le Sûtra du
Lotus, il faut absolument faire surgir du plus profond de vous la conviction
que Myoho Renge Kyo n'est rien d'autre que votre propre vie. Ne recherchez
jamais aucun des enseignements de Shakyamuni, ni les bouddhas et
bodhisattvas de l'univers, en dehors de vous-même.

« Sur l'atteinte de la bouddhéité »

falso.jpg

Écrit par Franz |  Facebook

14/03/2011

MESSAGE DU PRESIDENT IKEDA AU SUJET DU TREMBLEMENT DE TERREe la note

Le 12 Mars, un message adressé à tous ceux qui ont été touchés par le tremblement de terre a été adressé par le Président de la SGI, Daisaku Ikeda, a été publié dans le journal de la Soka Gakkai, le Seikyo Shimbun:

« J’offre l’expression de ma plus chaleureuse sympathie et soutien, à tous ceux, dont les vies ont été ébranlées par le tremblement de terre massif, qui a secoué le nord est du Japon, le 11 Mars 2011. Ma femme Kaneko et moi, vous envoyons de puissants daimoku, mes précieux amis, mes trésors, afin que vous puissiez expérimenter la claire et certaine protection de tous les Bouddhas et des Divinités Bouddhiques. Comme Nichiren Daishonin déclare, “Myo signifie revivre, c’est à dire, revenir à la vie.” (WND vol.1, p.149) maintenant est le temps pour rassembler le pouvoir indomptable de la foi et de la pratique, pour faire jaillir et manifester le pouvoir sans limite du Bouddha et de la Loi, pour lutter et transformer ensemble cette grande souffrance et cette épreuve.

Encore une fois, j’exprime ma plus profonde sympathie à tous ceux qui ont été affectés.” » »

3MESTRES.jpg

Écrit par Franz |  Facebook

Messaggio del Presidente Ikeda al 12 Marzo 2011

Messaggio del Presidente Ikeda

Il 12 marzo, è stato pubblicato sul Seikyo Shimbun un messaggio del Presidente Daisaku Ikeda per tutte le persone colpite dal terremoto:

Offro questa espressione di sincera solidarietà e di sostegno a tutti coloro la cui vita è stata colpita dal terremoto che si è abbattuto sul Giappone nord-orientale l’11 marzo 2011. Mia moglie Kaneko e io vi stiamo mandando un Daimoku potente, miei preziosi e valorosi amici, a voi, in modo da poter sperimentare la protezione certa e chiara del Budda e delle divinità buddista. Come afferma Nichiren Daishonin: “Myo significa rivitalizzare, che vuol dire, riportare alla vita”. Ora è il momento di raccogliere la forza indomita della fede e della pratica, per tirare fuori e manifestare l’infinito potere del Budda e della Legge, mentre noi, insieme, ci impegniamo a trasformare questa grande prova e grande sofferenza. Offro nuovamente la mia più profonda solidarietà a tutti coloro che sono stati colpiti dal sisma.

Daisaku Ikeda
Presidente
Soka Gakkai Internazionale

Écrit par Franz |  Facebook

NEWS - Humanitarian Activities

Soka Gakkai Relief Activities, SGI President's Message

Distributing water and food early in the morning of March 12 at the Tohoku Culture Center

In response to the massive earthquake and subsequent tsunamis which devastated parts of northern Japan on March 11, the Soka Gakkai central emergency communications center at the Soka Gakkai Headquarters in Tokyo is coordinating closely with local emergency centers set up by Soka Gakkai in the prefectures concerned to gather information, contact those in affected areas and initiate relief efforts.

http://www.sgi.org/news/h-relief/relif2011/soka-gakkai-re...

 

110311yamagata-truck.jpg

Écrit par Franz |  Facebook

13/03/2011

ONE MILLION DAIMOKU FOR JAPAN

184839_10150116134139280_685219279_6118147_7391966_n.jpg

Écrit par Franz |  Facebook

03/03/2011

Gosho

Le cœur même du Sûtra du Lotus est la révélation qu'il est possible
d'atteindre l'illumination suprême quelle que soit l'étape à laquelle on est
parvenu, sans changer d'apparence. Autrement dit, sans briser les entraves
karmiques qui ont été les nôtres, il nous est toujours possible d'atteindre
la boddhéité.

« Réponse au seigneur Hakiri Saburô »

 

God2-Sistine_Chapel.png

Écrit par Franz |  Facebook

28/02/2011

Gosho

La Loi bouddhique est comme le corps, la société comme son ombre.

Si le corps est déformé, son ombre l'est aussi. Quelle grande bonne fortune, pour moi et mes disciples qui obéissons au véritable vœu du Bouddha, de pouvoir pénétrer naturellement dans l'océan de la sagesse infinie!

« Comparaison du Sûtra du Lotus avec les autres sûtras »

82.jpg

Écrit par Franz |  Facebook

25/02/2011

Gosho

4747.JPG

Désormais, si vous voulez atteindre la bouddhéité, il vous suffira d'abaisser la bannière de votre arrogance, de jeter le bâton de votre colère, et de bous consacrer totalement au Véhicule unique du Sûtra du Lotus. La gloire et le profit en ce monde ne sont que de simples hochets de votre existence présente, et la vanité et les préjugés sont les cordes que vous ligoteront dans la prochaine vie. Ah, il faudrait avoir honte de telles préoccupations ! Et les craindre !


« Questions et réponses sur la pratique du Sûtra du Lotus »

 

4545.JPG

Écrit par Franz |  Facebook

Passage du Gosho

Aucun de vous qui vous déclarez mes disciples ne doit jamais agir avec lâcheté.

« Sur le comportement du Bouddha »

aff555555555555.JPG

Écrit par Franz |  Facebook

23/02/2011

Toujours d'actualité ...

http://www.youtube.com/watch?v=MOsr_ZOi-Jo

 

Tina Turner Chanting

Écrit par Franz |  Facebook

22/02/2011

La pratique bouddhique

La pratique bouddhique

Le bouddhisme de Nichiren a pour but de permettre à tous les êtres humains de se forger un bonheur profond, tout en aidant les autres à faire de même. C'est la voie d'un profond changement intérieur, ou révolution humaine, par lequel chacun peut manifester son plus grand potentiel humain.

 

" Il n'y a pas de différence entre un bouddha et un simple mortel. Dans l'illusion, on est simple mortel, mais, une fois éveillé, on est bouddha. Un miroir terni brillera comme un joyau si on le polit."

 

19746_107204359292623_100000091791315_191325_2247292_n.jpg

 

 

Écrit par Franz |  Facebook

Olivier le Dérnière Responsable Gajokai

Cher Olivier,

Nous te remercions de tout coeur pour avoir dirigé « et beaucoup plus »... le Groupe Gajokai Belgium pendant les dernières années de son existence.

Un grand Merci !
Les Gajokai (pour toujours)

IMG00118-20110219-1942.jpg

Écrit par Franz |  Facebook

21/02/2011

Gosho

Le Bouddhisme enseigne que lors quel'état de bouddha semanifeste à l'intérieur, il attire la protection de l'extérieur. C'est un principe primordial, essentiel, du bouddhisme.


« Les trois sortes de trésor »

 

182936_1860182113085_1496895701_2105533_976252_n.jpg

Écrit par Franz |  Facebook

17/02/2011

Qu’est-ce que le bouddhisme ?


L’image que les gens ont habituellement du bouddhisme repose sur un mélange d’impressions : statues de bouddhas, de bodhisattvas, bonzes vêtus de robes couleur safran dans des temples richement décorés ; végétarisme ? Probablement. Pacifisme ? Certainement. Alors que la philosophie bouddhique et ses fondements pacifistes peuvent être considérés comme très respectables, généralement, le bouddhisme semble plutôt idéaliste ou concerner un mode de vie trop différent du nôtre.

2.jpg

En réalité, le bouddhisme de Nichiren Daishonin s’enracine dans la vie quotidienne et, en tant que tel, ne propose pas de panacée spirituelle mais un modèle de comportement cohérent (pensée, parole, action) très pragmatique et en lien direct avec la vie de ceux qui le mettent en pratique. La Soka Gakkai internationale (SGI) est une association composée de personnes qui pratiquent le bouddhisme de Nichiren Daishonin et qui compte actuellement une douzaine de millions de membres à travers le monde. En Europe, depuis trente ou quarante ans, la plupart d’entre eux ont choisi d’adhérer à la SGI après avoir été élevés dans une autre tradition religieuse ou philosophique, souvent pratiquée plus ou moins formellement.

Écrit par Franz |  Facebook

Passages choisis du Gosho pour 17 février 2011

Une seule averse suffit à éteindre de multiples foyers d'incendie, et une
seule grande vérité aura raison de multiples forces maléfiques. Nichiren et
ses disciples le démontrent aujourd'hui.

« Sur itai dôshin » [LTND-1-170]

Rosignano neve2.JPG

Écrit par Franz |  Facebook

16/02/2011

Roberto Baggio reçoit le World Peace Award

 

Le World Peace Award, décerné chaque année par l'assemblée des prix Nobel de la Paix, a été attribué à l'ex-footballeur italien Roberto Baggio. « C'est mieux qu'un Ballon d'Or (qu'il avait reçu en 1993)  » a déclaré Baggio, 43 ans. « Comparés à cette récompense, les autres succès personnels et professionnels deviennent risibles  ».

Le prix a été remis à Hiroshima, au Japon, à l'ancien milieu de terrain offensif, qui a pris sa retraite en 2004, converti au bouddhisme de Nichiren et récompensé pour son engagement humanitaire, en particulier en Birmanie.

Ambassadeur de bonne volonté de la FAO (Organisation pour l'alimentation et l'agriculture) depuis 2002, l'ancien joueur de la Fiorentina, de la Juventus, de l'AC Milan, de l'Inter Milan e du Brescia, a notamment milité pour la libération de la dirigeante de l'opposition birmane Aung San Suu Kyi.

baggio1.JPG

baggio3.jpg

Brescia-Roberto-Baggio.jpg

 

Écrit par Franz |  Facebook

Les Chats nos Amis ...

campagna-genova2.jpg

Écrit par Franz |  Facebook

Gosho

" Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter "

 

36317_1383795953692_1195784361_30991272_5709432_n.jpg

Nichiren Daishonin

 

Écrit par Franz |  Facebook

31/03/2008

 

mercato

Come chiedi cibo quando hai fame e cerchi acqua quando hai sete, come desideri vedere la persona amata, implori una medicina quando sei ammalato o come una bella donna desidera cipria e rossetto, allo stesso modo devi riporre fede nel Sutra del Loto. Se non lo fai in futuro avrai dei rimpianti. Nichiren Daishonin

Écrit par Franz |  Facebook

26/02/2008

La révolution humaine

rivo

Le bouddhisme propose une méthode pratique qui permet non seulement aux gens de surmonter leurs souffrances, mais aussi d’influencer positivement la société dans son ensemble. Pour décrire ce processus, Josei Toda, deuxième président de la Soka Gakkai, employait l’expression « révolution humaine », c’est-à-dire la libération de l’esprit depuis l’intérieur. Il s’agit d’un processus continu de renouvellement et de revitalisation qui favorise le développement de la capacité intérieure illimitée de chaque personne de mener, grâce à ses propres efforts, une vie créative et contributive. Le changement intérieur d’un individu Les derniers siècles ont été le théâtre de plusieurs révolutions politiques, économiques, industrielles, scientifiques, etc. Josei Toda expliquait qu’en dépit de tous les changements qui pourraient être apportés aux facteurs extérieurs, la société ne s’améliorerait pas fondamentalement tant que les gens, qui sont à la base de tout, ne transformeraient pas les tendances négatives et destructives inhérentes à leur propre vie.

Un changement positif à l’intérieur d’une seule personne constitue le premier pas du processus qui rendra le genre humain plus fort et plus sage. La révolution humaine est la plus fondamentale et la plus vitale de toutes les révolutions. Cette révolution est un processus intérieur de réforme personnelle, un processus pacifique qui n’implique aucune effusion de sang. Un processus de croissance et une prise de conscience personnelle Chaque personne dispose d’un potentiel énorme qu’elle utilise en général peu. En faisant sa révolution humaine, chacun révèle son potentiel et se forge un moi indépendant et invincible. Il peut alors affronter toutes les situations de façon créative et continuer de progresser et de se développer à l’infini.

Écrit par Franz |  Facebook

Le Sûtra du Lotus

 

corso1

SGI Italia

Corso estivo nazionale 2007

(Fiuggi 2007)

Dal 30 agosto al 2 settembre si è tenuto il corso nazionale organizzato dall'Istituto Buddista Italiano Soka Gakkai per responsabili al quale hanno partecipato tremila persone.

corso3

corso2

corso5

corso6

corso7

Écrit par Franz |  Facebook

 

 

buddaloto

Traduction du Passages du Sûtra du Lotus

récités pendant la pratique quotidienne

 

Chapitre deux : « Des Moyens » (Hoben)

À ce moment-là, l’Honoré du monde sortit sereinement de sa méditation et s'adressa à Shariputra en disant: « La sagesse des bouddhas est infiniment profonde et commensurable. Le seuil de cette sagesse est difficile à comprendre et difficile à passer. Personne parmi les Auditeurs ou les pratyekabuddha n’est capable de ’appréhender. Quelle en est la raison? Un bouddha a personnellement servi cent, mille, dix mille, un million, un nombre incalculable de bouddhas et il a poursuivi jusqu’à leur terme d’innombrables pratiques religieuses. Il s’est entraîné lui-même avec courage et vigueur, et son nom est universellement connu. Il s’est éveillé à la Loi profonde jamais révélée auparavant et l’enseigne en fonction de ce qui convient, mais son intention est difficile à comprendre. Shariputra, depuis que j'ai atteint la boddhéité, j’ai, par des causes et des images diverses, largement exposé mes enseignements et j’ai utilisé d’innombrables moyens opportuns pour guider les êtres vivants et les conduire à renoncer à leurs attachements. Pourquoi est-ce ainsi? Parce que l’Ainsi-Venu possède à la fois tous les moyens appropriés et la paramita de la sagesse. Shariputra, la sagesse de l’Ainsi-Venu est vaste et profonde. Il possède [une compassion] incommensurable, une [éloquence] illimitée, la puissance, l’intrépidité, la concentration, l’émancipation et la samadhi [méditation]; il s’est avancé loin dans l’infini et s’est éveillé à la Loi jamais atteinte auparavant. Shariputra, l’Ainsi-Venu sait établir diverses sortes de distinctions et exposer les enseignements avec habileté. Ses paroles sont douces et gentilles et savent réjouir le coeur de l’assemblée. Shariputra, en résumé, le Bouddha s’est totalement éveillé à la Loi qui est illimitée, infinie et qui ne fut jamais atteinte auparavant. Mais restons-en là, Shariputra, je n’en dirai pas plus. Pourquoi? Parce que ce que le Bouddha a accompli est la Loi la plus rare et la plus difficile à comprendre. La véritable entité de tous les phénomènes ne peut être comprise et partagée que par les bouddhas. Ses aspects sont l'apparence, la nature, l'entité, le pouvoir, l'influence, la cause inhérente, la cause externe, l'effet latent, la rétribution et leur cohérence du début à la fin. 

 

Chapitre seize : « Durée de la vie » (Juryo)

Depuis que j’ai atteint la boddhéité, un nombre incalculable, des centaines, des milliers, des dizaines de milliers, des millions, des milliards, des asamkhya de kalpa se sont écoulés. J’ai sans cesse exposé la Loi, l’enseignant et convertissant d’innombrables millions d’êtres humains, leur ouvrant la voie du Bouddha pendant ce nombre incalculable de kalpa. Afin de sauver les êtres vivants, me servant d’un moyen efficace je donne l’apparence d’entrer au nirvana, alors qu’en vérité je ne connais pas l’extinction. Je suis toujours ici, à enseigner la Loi. Je suis toujours ici, mais utilisant mes pouvoirs mystiques, j’agis ainsi car les êtres vivants, dans leur égarement, même lorsque je suis proche, sont incapables de me voir. Quand la multitude voit que je suis entré dans l’état d’extinction, de partout et très loin alentour ils font des offrandes à mes reliques. Tous abritent des pensées de recherche et leur esprit a soif de me voir. Quand les êtres vivants sont devenus véritablement fidèles, honnêtes, droits, doux dans leurs intentions, et désirent par-dessus tout voir le Bouddha, sans hésiter même au risque de leur propre vie, alors, moi et l’assemblée des moines, nous apparaissons ensemble sur le pic sacré de l’Aigle. À ce moment-là, je dis aux êtres vivants que je suis toujours ici, sans jamais entrer dans l’état d’extinction, mais que, grâce au pouvoir d’un moyen efficace, à certains moments je semble m’être éteint, à d’autres non, et que si, sur d’autres terres, il y a des êtres vivants qui sont respectueux et sincères dans leur désir de croire, alors, parmi eux également j’enseignerai la Loi sans égale. Mais vous n’avez pas appris cela, si bien que vous croyez que je suis dans l’état d’extinction. Lorsque je regarde les êtres vivants, je les vois noyés dans un océan de souffrance; cependant je ne me montre pas, suscitant chez eux la soif de me voir. Puis lorsque leur esprit est plein de cette attente, finalement j’apparais et je leur enseigne la Loi. Tels sont mes pouvoirs mystiques. Pendant d’innombrables kalpa, j’ai constamment résidé sur le pic de l’Aigle et en divers autres lieux. Quand les êtres vivants observent la fin d’un kalpa et quand tout est consommé par un grand feu, cette terre, où je me trouve, demeure sûre et paisible; êtres humains et divins s’y rassemblent sans cesse. Les palais et les demeures dans ses jardins et ses bosquets sont ornés de diverses sortes de joyaux. Des arbres précieux y donnent en abondance fleurs et fruits. Les êtres humains y vivent libres et heureux. Les divinités frappent les tambours célestes, créant constamment toutes sortes de musiques. Les fleurs de mandara pleuvent, se répandant sur le Bouddha et sur la grande assemblée. Ma terre pure ne peut pas être détruite, pourtant les hommes la voient en proie aux flammes, emplie d’angoisse, de peur et de maintes autres souffrances. Ces hommes ayant commis diverses offenses, liés par la causalité de leurs mauvaises actions, passent des asamkhya kalpa sans entendre le nom des Trois Trésors. Mais ceux qui pratiquent les voies méritoires, qui sont doux, paisibles, sincères et droits, tous ceux-là me verront ici, en personne, enseigner la Loi. Parfois je leur décris à tous la durée de la vie du Bouddha comme incommensurable, et à ceux qui ne voient le Bouddha qu’après une très longue période, j’explique combien il est difficile de le rencontrer. Le pouvoir de ma sagesse est tel que sa clairvoyance rayonne à l’infini. Cette durée de vie, d’innombrables kalpa, est le résultat obtenu au terme d’une longue pratique. Vous qui êtes dotés de sagesse, n’en doutez pas si peu que ce soit! Chassez ces doutes, extirpez-les à jamais, car les paroles du Bouddha sont vraies, non fausses. Il est comme un médecin excellent qui utilise un moyen efficace pour guérir ses enfants perturbés. Bien qu’en réalité vivant, il fait dire qu’il est mort, pourtant personne ne peut l’accuser de mensonge. Je suis le père de ce monde, sauvant ceux qui souffrent et qui sont dans l’affliction. Parce que les personnes ordinaires sont égarées, bien que je sois vivant, je leur fais dire que je suis entré dans l’état d’extinction. Car si elles me voyaient sans cesse, l’arrogance et l’égoïsme apparaîtraient dans leur coeur. Sans retenue, elles s’abandonneraient aux Cinq Désirs et tomberaient dans les Voies Mauvaises de l’existence. Je sais toujours, parmi les êtres vivants, quels sont ceux qui pratiquent la Voie et ceux qui ne la pratiquent pas, et pour sauver chacun selon ses besoins, j’expose différentes doctrines. À tous moments je m’interroge : Comment puis-je conduire les êtres vivants À la voie sans pareille Et leur permettre d’acquérir rapidement le corps d’un bouddha?

buddaloto

 

Traductions effectuées à partir de The Lotus Sutra traduit par Burton Watson (New York, Columbia University Press, 1993, p. 23 et p. 229)

Écrit par Franz |  Facebook

22/01/2008

GOSHO

 Il n'est donc pas difficile de devenir bouddha. Un oeuf d'oiseau ne contient que du liquide et pourtant, de soi-même, cela se développe en un bec, deux yeux, et tout ce qui permet à un oiseau, finalement, de s'envoler dans le ciel.
Nous aussi, dans notre ignorance et notre bassesse, sommes
comparables à l'oeuf, mais lorsque nous sommes nourris par la récitation de Nam Myoho Renge Kyo, nous développons le bec des trente-deux traits et les plumes des quatre-vingt caractéristiques* du Bouddha qui nous permettent de nous élancer librement dans le ciel de la réalité ultime.                    
« Lettre à Niike »

sole_mano

 

Écrit par Franz |  Facebook

Vander et Mara Gajokai Honoraires

vander2

Mes amis belge, bonne année !
in attach, quelques photos d' été à Bahia (chapada Diamantina et Aracaju/Sergipe).
Maintenant, on rentre à Brasilia pour recommencer le travail à l'université.
C'est dur après 30 jours à la mer et à la montagne ! Mais, c'est la vie dificile au Brésil. ;-))

Vander & Mara
Brésil

vander1

vander3

Écrit par Franz |  Facebook